Mauvaises Filles

               la conférence théâtralisée

En collaboration avec les historien.nes V. Blanchard et D. Niget, ce travail donne voix aux "mauvaises filles", ces invisibles de l’histoire. Perçues comme des « filles perdues » au XIXe siècle, enfermées dans les Bon-Pasteur, les adolescentes, sous le regard de la justice des mineur.es au XXe siècle se muent en rebelles.

Avec Anaïs Harté et Servane Daniel

Historien.nes: Véronique Blanchard et David Niget

En lien avec la conférence théâtralisée :
  • Twitter Clean
  • w-facebook
  • w-youtube
  • w-flickr
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now